Publié par : Lynda Dumais | 19 octobre 2012

Confiance et guanxi

L’une des vertus cardinales héritée du passé confucéen, la confiance (信用 – xinyong) en contexte relationnel chinois s’exprime de multiples façons. Au delà de l’importance d’inspirer confiance à l’autre pour établir sa crédibilité et maintenir la face, elle réduit l’insécurité liée aux échanges entre les membres du guanxi de l’individu et favorise le maintien de relations à long terme.

Référence (voir bibliographie)

  • Abramson et Ai, 1999
  • Lovett, Simmons et Kali, 1999
  • Chua-Morris-Ingram, 2009
  • Wong, 2007
  • Yeung et Yung, 1995
  • Farh et al, 1998
  • Tsui, Farh et Xin 2000
  • Buttery et Wong, 1999
  • Wong et Leung, 2001
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :