Publié par : Lynda Dumais | 23 juin 2012

Guanxi organisationnel – Un audit

Le phénomène du guanxi est généralement associé à l’individu chinois. Dès les premiers jours, celui-ci développe ainsi des relations personnelles, d’abord au niveau de la famille puis dans son environnement social. Les liens qui lient cet individu aux membres de son guanxi repose notamment sur le maintien de sa face (statut) dans ce cercle de connaissances et dans sa capacité à respecter un certain nombre de règles sociales.

En contexte organisationnel, le guanxi de cet individu n’a de valeur réelle que s’il demeure au sein de l’organisation. Une partie de la littérature en management s’intéresse au niveau organisationnel du guanxi. Il serait est en quelque sorte possible de « gérer » le phénomène par le développement d’une stratégie appropriée (Tsang, 1998). Pour réduire les effets négatifs de la mobilité individuelle, la réalisation d’un audit du guanxi organisationnel est proposé. Une cartographie du guanxi organisationnel trace un portrait en termes de force du guanxi de sang (relation entre maison-mère et filiales ou inter-filiale) et guanxi social (relation inter-organisationnelle).

Publicités

Responses

  1. tout a fait d’accord avec cette approche du guanxi. Merci pour toutes ces observations qui revelent la subtilite de la relation sociale en Chine.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :