Publié par : Lynda Dumais | 9 octobre 2011

Sans statut, pas de futur

La réalité des enseignants en zone rurale chinoise n’est pas facile. À des conditions de travail en rien comparables à celles des enseignants au Québec, s’ajoute un quotidien difficile. La traduction d’un article paru dans BJ News note que, sans statut, le futur ne peut qu’être sombre. Dans un société où le statut d’un individu détermine en grande partie la place qu’il occupe dans son groupe (guanxi) et dans la société, ainsi que le respect qui lui est accordé, il ne suffit pas d’exercer une fonction « noble » pour survivre et être heureux. Qui se compare, se console (China Smack, 9 octobre 2011)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :