Publié par : Lynda Dumais | 21 septembre 2011

Le guanxi …. une fois pour toutes ?

Quand cette aventure a vu le jour, je croyais comprendre mais, en fait, je ne savais que bien peu de choses. Plus je m’immerge dans la littérature scientifique, plus je comprends la confusion que j’y retrouve. On ne s’entend pas sur une définition du concept ! Pour les uns il est statique, pour les autres dynamique. Certains l’observent sous l’angle de ce qui le précède (bases) – les liens familiaux, le lieu de naissance ou d’étude ou encore l’amitié – et d’autre en termes de ses conséquences – des obligations de faveurs (renqing) ou une performance accrue.

Le guanxi est tour à tour qualifié de réseau de connaissances, lien émotif (ganqing) de capital social ou de relation significative. Vu sous l’angle d’un réseau social, on y développe des relations, on tente de les maintenir et il arrive que certaines d’entre elles meurent. Il est étroitement lié à la confiance (xinyong), celle qui nous est donnée, au statut et à face de l’individu et à une dimension temporelle. Les Chinois ne parlent que très peu du guanxi; il constitue une partie intrinsèque de leur identité. Les Occidentaux en parlent trop et se limite trop souvent à sa dimension instrumentale. Je dois prendre position. Ma définition n’est pas arrêtée, mais elle retiendra probablement les contributions qui parlent de système complexe et dynamique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :