Publié par : Lynda Dumais | 20 août 2010

Monsieur Chine

Dans ses mémoires, Tim Clissold fait abondamment référence au guanxi, qu’il définit comme des connections en contexte chinois. Les mésaventures d’investisseurs américains téméraires  auprès d’entreprises chinoises récemment ouvertes à l’investissement et en manque de capitaux, les forcent à admettre que, sans le recours à des représentants coopératifs du gouvernement ou du Parti, ou encore à des gestionnaires chinois sensibles au contexte en mutation des années 90, les initiatives se seraient toujours soldées par des échecs. Intéressante aussi la réaction des financiers bien installés dans le confort de leur bureau à New York, qui formulent des conseils « savants » toujours impossibles à mettre en application. Clissold décrit bien la Chine du changement et celle du développement accéléré de cette période.

Mr. China - Tim Clissold

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :